Veille scientifique avec Twitter [fr]

Twitter est une plateforme de micro-blogging. Blogging parce que vous racontez votre vie et micro parce que vous la racontez en 140 caractières maximum (avec heureusement quelques artifices).Sur Twitter on peut se tenir au courant de la vie des gens connus

comme moins connus

Au passage, Lady Gaga a plus de 16 millions d’abonnés (followers) à son compte Twitter. Un record !

Ce qui m’intéresse en priorité avec Twitter c’est de me tenir au courant de l’actualité en bioinformatique et de manière très générale en science. J’utilise Twitter comme un super réseau de (vrais) neurones pour me fournir des infos intéressantes. Par exemple, je suis abonné au flux Twitter de gens comme @yokofakun, @dalloliogm, @pjacock, @neilfws, @egonwillighagen et @molmodelblog qui sont des bioinformaticiens (au sens large), @ParisDiderot et @Inserm qui sont mes organismes de tutelle, @MyScienceWork et @Fuzzyraptor qui relaient l’actualité scientifique, @CJC_fr et @AssoDocUp qui sont des associations de doctorants ou docteurs, et puis @Bouletcorp et @Vidberg parce qu’il faut aussi se détendre de temps en temps.

Tous ces comptes Twitter constituent mes abonnements (ou followings). Voici quelques exemples de tweets que j’ai utilisé pour ma veille bibliographique et qui mentionnent des articles que j’ai lus ou que je vais lire.

Les adresses comme bit.ly/slyEub ou http://twurl.nl/zd8r7f sont des adresses internet courtes qui pointent vers des adresses plus longues, soit http://blog.openhelix.eu/?p=10321 pour la première et http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/prot.23125/abstract?systemMessage=Wiley+Online+Library+will+be+unavailable+17+Dec+from+10-13+GMT+for+IT+maintenance pour la seconde. Dans la mesure où les messages sur Twitter sont limités à 140 caractères, on comprend bien ici leur intérêt. Les termes #genomics et #greader qui commencent par le symbole # sont des mot-clefs appelés hashtags. Avec Twitter, il est possible d’effectuer une recherche par hashtag et d’obtenir tous les messages s’y rapportant. Exemple pour #genomics.

Les tweets suivants me donnent quelques astuces informatiques ou me tiennent informé des avancées techniques dans mon domaine.

Voici maitenant des tweets relatifs à la bioinformatique en général.

Le dernier tweet renvoie à une discussion sur le site BioStar, site de questions/réponses dédié à la bioinformatique.

Enfin, il est possible avec Twitter de suivre une conférence sans y être. Par exemple, la conférence ISMB / ECCB (qui fait autorité dans mon domaine) a eu lieu à Vienne du 17 au 19 juillet 2011 a été relayée sur Twitter (livetweetée ou LT) par les gens qui y ont participé (et qui, bien sur, avaient un compte Twitter). Le hashtag associé était #ISMB. Cet article de blog liste quelques uns des nombreux tweets qui ont été envoyés pour couvrir cette conférence. La couverture de la conférence ISMB en 2009 avait d’ailleurs déjà donné lieu a un article scientifique dans la revue PLoS Computational Biology.

En conclusion, Twitter c’est pratique, très rigolo et on fait connaissance avec des gens sympa. Pour résumer : Facebook is the people you went to high school with. Twitter is the people you wish you went to high school with.

Enfin, deux points sur lesquels il faut faire attention. 1/ Ce que vous dites sur Twitter est a priori public, visible de tout le monde,  donc appliquez le Principe de la Vraie Vie quand vous racontez quelque chose. 2/ Malheureusement (ou pas), Twitter est amnésique, autrement dit, il ne conserve pas vos tweets les plus anciens. Pour ma part, je les sauvegarde avec le couple IFFT + Evernote et avec Backupify.

À toute fin utile, voici quelques ressources supplémentaires qui détaillent notamment la création d’un compte Twitter et son utilisation dans un cadre universitaire :

Voici enfin un article Former vos étudiants à Twitter dans lequel une étudiante explique comme elle utilise Twitter pour construire son réseau professionnel.

2 thoughts on “Veille scientifique avec Twitter [fr]

  1. Pingback: Les nouveaux outils numériques pour la recherche scientifique

  2. Pingback: Science en ligne | Pearltrees

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>