Inside man out

Après 15 mois passés au département “Production informatique” de la filiale Total Exploration & Production au Congo, j’ai décidé d’arrêter cette activité pour développer de nouveaux projets. Cette expérience dans le milieu de la production informatique ne fut pas toujours simple mais j’ai réussi à faire quelques trucs et puis j’ai rencontré des collègues géniaux.

J’ai initialement été recruté en mars 2013 pour mettre en place le Plan de Reprise d’Activité de la filiale. Grosso modo, ça consiste à développer des solutions techniques pour, par exemple, parer la perte de serveurs suite à un incendie ou une inondation. Progressivement mon boulot s’est orienté vers la maintenance technique des salles informatiques où sont les serveurs de la filiale et notamment vers le revamping (remise à neuf) d’une des salles. J’ai donc appris sur le tas le métier de maître d’oeuvre qui consiste à coordonner les actions des différentes entreprises externes ainsi que celles de mes collègues en interne. Beaucoup de diplomatie, pas mal d’humour et quelques grognements ont été nécessaires pour que tout fonctionne. J’ai beaucoup appris sur la gestion de projet et le management horizontal qui consiste à coordonner le travail de personnes dont on n’est pas le chef.

Les salles informatiques de la filiale hébergent des dizaines de serveurs, d’actifs réseau, de robots de sauvegarde ou de filers. Tout ça fonctionne 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Donc pour réaliser des travaux dans les salles informatiques, la première difficulté a été de trouver un créneau pour faire ces travaux, c’est-à-dire un créneau pendant lequel on peut arrêter les machines sans trop gêner l’activité de la filiale. C’est très compliqué et après quelques conneries, j’ai fini par comprendre comment il fallait s’y prendre ;-) Au final, j’ai coordonné quelques chantiers sympas :
- Installation électrique : pose des chemins de câbles, du câblage, des tableaux électriques et certification des travaux.
- Installation réseau : pose de fibres optiques et d’actifs réseau. C’était très intéressant de voir comment on “soude” deux fibres optiques pour les raccorder entre elles.
- Installation de châssis en acier, pour supporter les armoires / baies informatiques qui contiennent les serveurs.
- Remplacement d’un plancher technique (faux plancher surélevé par rapport au sol).

Je me suis aussi occupé d’organisation générale en écrivant pas mal de documentation, depuis la manière de brancher les différents équipements dans une baie informatique, jusqu’au référentiel qui décrit toutes les activités du département.

Au final, j’ai décidé d’arrêter mon boulot de revampeur comme disaient mes collègues car je me suis rendu compte que la démarche scientifique — réfléchir à des trucs et tester des bidules — me manquait beaucoup. A fortiori en étant bioinformaticien, j’avais besoin de “touiller” des données.

Aujourd’hui, j’ai deux projets en cours de réflexion dont un concerne une collaboration avec une chercheuse congolaise que j’avais rencontrée à Brazzaville en février dernier. L’idée est de développer une base de données pour stocker et analyser les échantillons sanguins, les données des patients, les analyses génotypiques que son équipe a récoltées sur le paludisme depuis quelques années. Je passerai aussi 2 ou 3 journées par mois à Brazzaville pour dynamiser son équipe et la former, tant à la bioinformatique qu’à la recherche en générale. Nous sommes en train de chercher un budget pour ce projet, à voir…

Deux outils très utiles pendant ces 15 mois : une étiqueteuse et un mètre ;-)

Une foule de protéines

Un article récent du New York Times intitulé Watch Proteins Do the Jitterbug présente une nouvelle animation de XVIVO Scientific Animation (qui avait déjà fait The Inner Life of the Cell) avec cette fois un environnement beaucoup plus dense :


Inner Life of a Cell | Protein Packing

Cette vidéo rappelle la modélisation de la dynamique des protéines contenues dans un cytoplasme bactérien qu’avait faite McGuffee et Elcock en 2010 (Diffusion, Crowding & Protein Stability in a Dynamic Molecular Model of the Bacterial Cytoplasm) :

Extrait de la figure 1 des Supporting Information de McGuffee & Elcock, PLoS Computational Biology, 2010.

Et pour faire écho à l’article du New York Times, voici une vidéo de Jerry Lewis en train de danser le fameux Jitterbug (une idée de traduction ?).

Backup Twitter

I am using more and more Twitter as an open bookmark / note repository. I was looking for a solution to backup my timeline and browse my tweets locally. The web service http://tweetbook.in does something like this. It downloads all tweets a user timeline and generates a PDF file.

I have decided to write my own backup engine to keep my tweets in raw format (not only the 140-characters content, author and date) but also to have to ability to format my tweets the way I want. The code is available in the backup-twitter project on github. Continue reading